Ce que vous avez toujours voulu savoir sur le chrome sans jamais oser le demander !

Vous sentez le besoin d’un coup de pouce pour vous débarrassez de ces kilos en trop qui vous obsèdent ? Et bien ne cherchez plus, le chrome est là pour vous aider !

Sur le long et périlleux chemin de la perte de poids, les alliés sur lesquels on peut réellement compter sont rares. Parfois, même en y mettant la meilleure volonté du monde, les résultats obtenus restent désespérément en deçà de nos espérances. C’est à ce moment précis, seuls face à nous-mêmes après avoir tout essayé, rejetant la faute sur nos hormones et prêts à baisser les bras en se disant qu’après tout on ne pourra jamais changer ce patrimoine génétique ingrat, que le chrome peut faire la différence !

Dans le petit monde des oligo-éléments, le chrome ne jouit certainement pas de la renommée qui devrait être la sienne. Le calcium, le fer et autre magnésium s’accaparant toute l’attention des médias ! Pourtant, ce micronutriment est l’un des plus importants au sein de toute la chaîne du métabolisme des sucres !

Les sucres, amis ou ennemis ?

Le destin des sucres, ces légionnaires tant redoutés, dans l’organisme dépendra de l’état de forme du pancréas. Si ce dernier fonctionne correctement, il libérera suffisamment d’insuline (hormone faisant entrer le glucose depuis le sang jusqu’à l’intérieur des cellules, où il sera traité) et permettra ainsi une prise en charge appropriée des sucres par le corps en les transformant en énergie. Dans le cas contraire, les sucres ne seront pas reconnus, ne pourront plus rentrer dans les cellules et iront donc grossir les rangs maléfiques des adipocytes (ces odieuses cellules stockeuses de graisse).

Pour faire simple, la membrane extérieure des cellules est dotée de « portes », appelées récepteurs, et l’insuline agit comme une clé dont s’équipent les sucres pour entrer dans les cellules. Sans ces clés : accès interdit, allez voir ailleurs !

Et le chrome dans tout ça ?

C’est ici que le chrome entre en jeu, en influant favorablement sur l’équilibre de l’insuline. Selon l’EFSA (European Food Safety Authority), « le chrome contribue au maintien d’une glycémie (quantité de sucre dans le sang) normale ». Et une glycémie normale simplifie le contrôle du poids en :

  • Activant la clé des transporteurs du glucose pour le faire entrer dans la cellule
  • Facilitant la liaison de l’insuline (clé) avec son récepteur (porte) au niveau de la cellule
  • Augmentant le nombre de récepteurs à l’insuline
  • Favorisant l’utilisation du glucose par les cellules (production d’énergie au lieu de produire de la graisse)

 

Et ce n’est pas tout ! Sachez également que le chrome est une substance sûre même à haute dose, non toxique, disponible pour l’organisme en étant sous la forme de picolinate* et qu’il permet de réduire les pulsions alimentaires en fin d’après-midi en agissant sur la sérotonine : le grignotage inopiné peut commencer à trembler !

* Le picolinate de chrome Chromax®, est soutenu par plus de 50 études cliniques chez l’humain, selon des doses allant jusqu’à 2000 μg par jour (status GRAS).

 

 

 

 

 

Qu’attendez-vous pour faire le plein de chrome ?

Maintenant que vous savez tout, allez-vous laisser une carence en chrome freiner votre perte de poids ?

Plus d’informations sur notre solution ici : Inovance CHROMIUM PLUS

 

 

Partagez-le avec vos amis
  • gplus
  • pinterest

Laissez votre commentaire

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Ils ne seront publiés qu'une fois révisés par un administrateur.